AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 L'Histoire d'une guilde

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
arajuku
Mère Supérieure
avatar

Nombre de messages : 1691
Date d'inscription : 18/03/2007

MessageSujet: L'Histoire d'une guilde   10/12/2010, 1:50 pm

Il y a de cela plusieurs années, alors que résonnaient à peine les prémisses d'une guerre sans fin, deux sœurs ennemies s'éveillèrent à la vie: La légion noire du Roy et Inquisitor.
Pourtant d'une même couleur, les deux fidèles se vouaient une haine sans borne. Jugées trop différentes mais si semblables. Alors que l'une défendait son Roy pour ses propres intérêts, l'autre répondait à une mission divine.

Inquisitor - a écrit:
Dieu a choisi! Galoregor est souverain par la volonté de Dieu...

Fidèles du roi, c'est votre devoir de nous rejoindre, votre devoir de combattre les idéaux pervers, oeuvre du malin, de ces hérétiques qui cherchent à s'opposer à notre Roy, et par la même s'attaquent à Dieu. C'est à nous d'œuvrer à l'expiation de leurs péchés.

C'est par le sang et le feu qu'ils seront absoud, et par la mort qu'enfin nous leur ferons recouvrer la voie divine, celle de la vérité...

C'est bien par la douleur et la pénitence que nous ferons recouvrer la vérité à ces âmes perdues.
Ce n'est point en ce monde que nous pourrons les sauver.
Armez-vous, châtiez frères, mères et soeurs.
Ne laissez pas le manque de foi vous aveugler, que vos coups tombent.
Ne craignez pas les erreurs, vous êtes le bras vengeur de la vérité.

Pour notre roi, Galoregor !
Rejoignez les armées de Dieux, rejoignez les Inquisitors !

La légion noire du Roy - a écrit:
Nous, fiers chevaliers du Royaume, occirons les traitres et les ennemis du Roy. Jamais la gloire de la Légion ne s'étiolera, car ses hauts-faits nous survivront dans les légendes. Tant que nous aurons foi en notre sang, la peur ne nous atteindra pas et la couronne sera sauve.
Pour le Roy et Nedmor, chargez, la bannière noire de la vengeance au vent ! Chargez ! Sus à l'ennemi !

Au fur et à mesure que le temps passait, les deux devinrent des grandes. Leur volonté les avait hissé au sommet, parmi l'élite, les plus courageux et les plus dévoués.
Dès lors et pour mieux se faire, le bruit circula que Galoregor souhaitait réunir les rivales et ainsi renforcer ses rangs. Vrai ou faux, les chefs apportèrent la nouvelle et la sentence tomba comme une fatalité. Mais malgré les réticences, les soldats se plièrent à cette volonté.
Désormais, les deux ne formèrent plus qu'une seule et même entité. Réunies sous le même nom, Purgamen Cruori, la purification par le sang était promise à un glorieux destin.

La Génèse

Purgamen Cruori - a écrit:
Combattants de Dieu ! Soldats du Roy !
Il est temps de purifier ces comtés par le sang ! Les hérétiques et les traîtres doivent périr. Soyons la main de Dieu, soyons l'épée du Roy ! Que nos morts ne soient pas vaines, que pour un Royaliste tombé au combat il entraîne dix Exilés avec lui.
Que sur le champ de bataille l'ennemi sente le jugement dernier approcher. Vous anciens Inquisitors ! Préparez leur une route en Enfer, que leurs tourments soient éternels ! Vous anciens Légionnaires ! Soyez l'incarnation de leur mort, que la peur se lise dans leur yeux !
Vous ne craindrez pas la mort car vos âmes ont déjà été sauvées de par votre allégeance à Dieu et à Galoregor.
Armez vous! La victoire est proche ! Soyez la Purgamen Cruori, que vos hauts-faits résonnent à jamais en ces terres.

Pour Nedmor, pour Galoregor ! Gloire à Dieu et à notre Roy !


Tantôt détestés, tantôt adulés, ses nobles combattants étaient connus et reconnus dans tout le royaume. Elle était de son temps une des plus grandes fiertés royaliste.
Droite et exigeante. D'une foi impénétrable. Acharnée et téméraire. Crainte et respectée.
Pour Purgamen Cruori, le sang coula à flots, celui des impurs et le leur.

Plus qu'une guilde, une façon d'être, de vivre. Ils avaient fait de cette guerre leur art. Leur raison d'être.

Purgamen Cruori et l'art de la guerre

La croix et l'épée, née d'une fusion improbable, un résultat incroyable.

Longtemps installés en position dominante, ses alliés (La SOLM et le Cercle des Ascètes) et elle représentaient les forces royalistes. Le reste des troupes fût quant à lui peu à peu révélé à sa destinée, entraîné par les leaders. Fer de lance de ce qui constitua une des plus belles victoires du Roy: l'étendard royal sur toutes les forteresses d'Alidhan.

Un plan royal pour une mission royale

Une mission couronnée de succès et qui marquait le début d'une nouvelle ère.

Alors que l'alignement était en effervescence, la Purgamen fût bien vite dépassée par les évènements. Les choses prenaient une nouvelle tournure imprévue. Une évolution dont elle fût écartée. Jugée trop prétentieuse, hautaine, fermée et inadaptée aux nouvelles mœurs. Finalement trop différente. Sans doute trop exigeante...

Montrée du doigt, critiquée, bafouée pour finir exclue. Cet épisode signait le début d'une déchéance certaine. Avec elle, le retour des divergences et des désaccords reprirent le dessus et rappela à la Grande qui elle était et d'où elle venait.
Condamnée, son célèbre château fût par un beau soir consumé par les flammes de la colère. Désolant spectacle, à la fois triste et magnifique.
Purgamen Cruori n'était plus.

Adieu Purgamen Cruori...

L'implosion laissa derrière elle les anciens combattants déboussolés. Et même s'il était écris que chacun devait retourner à ses origines ou à d'autres aventures, ils ne purent s'y résoudre. Du moins pas tous. Contre toute attente, ils avaient tissé des liens entre eux et ceux-ci se révélèrent plus forts que la chute qu'ils venaient de subir.
Alors dans les cendres encore fumantes, ils firent une promesse: tant qu'ils seront encore là, ils continueront à traverser les péripéties de la vie, ensemble, selon la volonté divine ou celle de Galoregor, qu'importe.
Depuis ce moment là, une lueur d'espoir s'éveilla à la vie, celle du Serment des Ruines.

Serment des Ruines - a écrit:
« Soyez la Purgamen Cruori, que vos hauts-faits résonnent à jamais en ces terres...»

Ces mots nous les avons entendus il y a longtemps... La croix et l'épée, la purification par le sang, les cendres et les larmes, désormais Purgamen Cruori n'est plus, mais l'heure du renouveau a sonné. Le serment que nous avons prêté ce jour-là, alors que les cendres fumaient encore, nous lie à vie. La Purification par le Sang nécessite silence et humilité. Alors mes amis, soyons des ombres silencieuses et rapides, continuons d'exécuter notre Grand Oeuvre, nos ennemis tomberont sous les coups de nos lames, les sorts de nos maitres des arcanes enverront les âmes des impurs bruler en enfer. N'oublions jamais ce serment ! Ces terres souillées ont besoin de nous.
Pourtant... pourtant ne nous cherchez pas. Le Serment des Ruines n'est qu'une légende, qui sait s'il existe vraiment ? Qui sait ce que sont devenu les chevaliers de la Purgamen Cruori ? Personne ne saurait dire... Seuls peut-être ces combattants assis là, près d'un feu dans la forêt.
Approchez sans bruit si vous le souhaitez mais méfiez-vous... peut-être est-il déjà trop tard, peut-être que le Serment des Ruines va causer votre perte...

Spoliatis arma supersunt...
(À qui est dépouillé, il reste les armes)

Les combattants d'autrefois n'étaient plus. Mais dans les ruines animées par un feu de camp, on pouvait entendre les chamailleries ou les rigolades des personnages d'un nouveau genre. Au revoir les anciens préceptes, et au diable cette fichue guerre. Désormais ils se contentaient de vivre leur vie comme bon leur semblait.
D'eux ne restait plus que le souvenir.
Gardiens d'un temps révolu. Vivant sur un bout d'histoire. Et pourtant oublié...

Mais ce n'était pas tout. Afin de pousser leur émancipation jusqu'au bout, certains d'entre-eux s'exilèrent vers d'autres terres.

L'exil du Crépuscule

Au loin. L'ailleurs. Le Tonneau des Rémanences.

Tonneau des Rémanences - a écrit:
Au delà des mœurs et des apparences, à la fois ailleurs et ici, le Tonneau des Rémanences: là où persistent les âmes détractrices d'un monde en déclin.

_________________
Dans l'oubli.

galerie
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
L'Histoire d'une guilde
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Quelle Guilde choisir ? Ce topic est là pour vous aider !
» Pages d'histoire des hommes et des femmes d'Haiti et leurs épisodes
» Page d'histoire: Tiresias Augustin Simon Sam, president.
» Petite histoire aux grandes aventures :D
» Une petite histoire ... pour se remonter le moral !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Serment des Ruines et Crépuscule :: Le Serment des Ruines est né... :: Le Paillasson-
Sauter vers: